Obi-Wan Kenobi - Série (2022)

Obi-Wan Kenobi - Série (2022)

1056 SEED
370 LEECH

L’action se déroule dix ans après la fin tragique de La Revanche des Sith. Obi-Wan y avait subi sa plus grande défaite et assisté à la déchéance de son meilleur ami, l’apprenti Jedi Anakin Skywalker, qui avait rejoint le Côté Obscur en devenant le seigneur Sith Dark Vador.

Obi-Wan Kenobi streaming VF

Une chance pour Jon Favreau et Dave Filoni qu'ils ne soient pas japonais, l'un et l'autre, sans quoi après avoir visionné les deux premiers épisodes d'Obi-Wan, ils se seraient senti obligés de s'ouvrir le ventre avec un sabre (laser ?) et de ranger leurs tripes sur le côté. A juste titre.Enfin. Enfin, une série Star Wars écrite convenablement. Pas de façon renversante, pas de façon novatrice, non. Juste convenablement. Je commençais à croire que ce n'était techniquement pas possible, que l'essence-même de la saga interdisait toute déclinaison correcte au format sériel. Mais ouf, non, je suis rassuré ce sont juste les deux zozos qui ont cru qu'avoir des jouets en plastique dans leur salon, ça suffisait à faire un scénariste. Piou-piou !Alors bon, ne nous emballons pas non plus, Thérèse, ça reste du Star Wars 100% pur jus, donc le contenu n'est pas révolutionnaire, on reste dans le ton adulescent de la saga, entre l'Attaque des Clones et Un Nouvel Espoir (chronologiquement, mais également au niveau narration et du skill d'écriture). La trame est éculée, les péripéties également, c'est de la série d'aventure old school, on se croirait dans les années 90, la production value en plus.Mais. Le fan-service se fait discret, la musique ne jure pas, l'inclusivité est traitée de manière naturelle, ça ne se passe pas exclusivement sur Tatooine, on a bien quelques vannes mais rien du niveau cringe de la mécano du Mandalorien (mais si ! Rappelez-vous ! Celle qui couche avec des Jawas !), l'action n'est pas prépondérante (pour le moment), les personnages peuvent échanger plus de deux lignes de dialogues d'affilée et la plupart sont caractérisés, même si archétypaux. C'est plus que n'en ont apporté deux saisons du Mandalorien et le Book of Boba réunis. Non seulement ça mais il n'y a pas Grogu au casting et rien que pour cette raison, c'est peut-être même bien la meilleure série de l'univers. Alors oui, à la place, il y a une petite Leïa (qui a déjà le foutu carafon qu'on lui découvre dans l'épisode IV), quelques cuts louches dans le montage et une course poursuite en forêt risible. Mais à côté de ça, on a un très bel échange inattendu entre Obi-Wan et Owen, ou de jolies scènes de famille du côté Organa et même si ce n'est pas grand chose et si ça reste cliché, c'est une matière à laquelle la saga ne nous a que trop peu habitué.Ha et puis un Red Hot Chilly Pepper comme antagoniste, alors moi je dis oui ! ❤ Obi-Wan a eu de la chance qu'il se soit assagi sans quoi il aurait pris sa b*** dans le visage. Il s'en tire à bon compte. Comme quoi, du Star Wars correct en série TV, c'était possible, il suffisait de laisser faire des gens qui savent, au moins un peu. Favreau et Filoni sont certes des gens très sympathiques, on aimerait tous les avoir comme copains, moi le premier, mais autant leur fougue fanboyesque peut faire illusion dans un écrin animé, autant en série live, leurs lacunes d'écriture anéantissent leurs trop rares bonnes idées - et seuls ceux qui regardent Star Wars pour les piou-piou peuvent y trouver leur compte. Maintenant, bon, voilà, dans les crédits de la série, on peut lire "Kathleen Kennedy", donc il faut absolument dire du mal si on est un vrai fan, je crois que j'ai bien saisi le concept. Mais comme je ne suis pas un vrai fan, ni même un fan tout court, je ne me sens pas concerné.