Inventing Anna - Série (2022)

Inventing Anna - Série (2022)

1013 SEED
355 LEECH

L'incroyable histoire vraie d'Anna Delvey (de son vrai nom Anna Sorokin), qui a réussi à se faire passer pour une riche héritière allemande auprès de l'élite new yorkaise et leur soutirer de l'argent à travers une spirale de mensonges, avec l'aide d'un concierge surnommé "Neff"...

Inventing Anna streaming VF

Inventing Anna n'est certainement pas la série de l'année. Mais elle vaut le détour ne serait ce que pour l'interprétation de Julia Garner, une parfaite Anna. Les abonnés de Netflix peuvent la suivre dans Ozark où le rôle de Ruth lui va aussi comme un gant et qui lui a valu un Emmy Awards.n‌Avec sa voix de canard, haut perchée, son allure d'adolescente, ses mimiques, ses colères, Julia Garner a pourtant tout pour agacer (en tant que Ruth aussi bien qu'en Anna d'ailleurs) mais elle a aussi ce regard futé qui nous annonce qu'une réplique bien puissante va jaillir. Un petit bout de femme mais quel tempérament. Et quel punch !n‌La nouvelle série de la productrice Shonda Rhimes s'inspire de faits réels un reportage du New York Magazine en 2018 sur Anna Delvey condamnée à 4 ans de prison ferme pour avoir arnaqué l'élite New Yorkaise se faisant passer pour une richissime allemande.n‌En neuf épisodes (qui auraient pu tenir en six), on suit une journaliste qui doit faire ses preuves et contre l'avis de ses supérieurs, va rencontrer et raconter l'histoire de cette arnaqueuse. Jusque là tout va bien pour le spectateur d'autant que depuis sa prison, cette dernière montre un caractère bien affirmé. Et puis tout se gâte. Déjà du côté de la journaliste Vivian (Anna Chlumsky), vite agaçante, qui surjoue, est enceinte jusqu'au cou mais se consacre jour et nuit à son enquête. On admire (ou pas) son mari stoïque qui la soutient et on se demande pourquoi elle est entourée d'une bande de vieux journalistes. On se croirait dans une feuille de chou du fin fond de l'Amerique profonde mais non, on est à Manhattan.n‌Coté Anna, c'est entre Gossip et Prada mais Julia Garner est irrésistible. Si on n'entre pas en compassion pour cette jeune femme avide et sans cœur, on ne peut que sourire et aussi s'étonner de tant de virtuosité pour arriver à ses fins être la meilleure et évoluer parmi les riches. Chapeau l'artiste ! Pourquoi l'a t'on affublée d'amies aussi caricaturales et que l'on traine durant de longs épisodes. n‌ Des retours sur son enfance sont censés nous apporter des pistes de compréhension mais on se perd dans tous ces détours.n‌Sans Julia Garner j'aurai vite lâché cette série mal ficelée qui pourtant profitait d'un scénario intéressant. n‌ n‌‌