Rien à foutre - Film (2022)

Rien à foutre - Film (2022)

707 SEED
247 LEECH

Cassandre, 26 ans, est hôtesse de l’air dans une compagnie low-cost. Vivant au jour le jour, elle enchaîne les vols et les fêtes sans lendemain, fidèle à son pseudo Tinder «Carpe Diem». Une existence sans attaches, en forme de fuite en avant, qui la comble en apparence. Alors que la pression de sa compagnie redouble, Cassandre finit par perdre pied. Saura-t-elle affronter les douleurs enfouies et revenir vers ceux qu’elle a laissés au sol ?

Rien à foutre streaming VF

Un film curieux, mais plaisant, des Réalisateurs Emmanuel Marre et Julie Lecoustre, avec la toujours très captivante Adèle Exarchopoulos ( Cassandre ) dans sa jolie tenue d'hôtesse de l'Air, pour une silhouette parfaite, une fille qui s'en relâche semble poursuivre ces éfforts à bord de WING, cette compagnie Low Cost, au destination bon marché, une hôtesse de l'Air qui interroge par se regard, quelque peu blasé, pour un travail qu'elle prend malgré tous très au serieux, à travers une vie qui se caractérise par un hypercapitalisme impitoyable, fait de rendement et de motivation quotidienne, auprès de toutes ces hotêsses, de Cassandre qui subit un interrogatoire et un contrôle très pousser, dans un environnement chronométré, filmé aux allures de Cinéma vérité, cherchant à tous prix la performance, dans la vente de boisson et de produit hors taxe, pour des procédures et des objectifs à atteindre, une immersion dans l'existence de Cassandre, pleine d'insouciance et d'ennui, d'Alcool et de boite de nuit, avec des Allers-Retours qui semblent la condamner à un purgatoire d'Aéroports Hub, et de fronts de mer surdéveloppé, pour un soleil qui ne cesse de mentir, une photographie contemporaine qui capture assez bien la beauté obsédante et prosaïque du commerce mondialisé et de l'industrie du service 24h/24.nnUn Monde que Cassandre à choisie de vivre, lorsqu'elle veut partir et fuir , s'éloigner de tous, ne jamais s'arrêter de voyager, elle qui n'en a plus rien à foutre, préférant s'envoler dans les Airs, laissant entre elle est le temps une vie en suspens, emporter par la douceur de ces nuages, qui l'accompagne vers des destinations lointaines, à en perdre l'équilibre, au gré du hasard et des rencontres éphémères, où chaque jour qui s'envole reste insignifiant, un caprice, où bien peut-être quelque chose de plus profond, à l'arrivé d'un paysage devenu gris, Bruxelles, et les retrouvailles d'une famille, son père, une soeur, et une émotion qui prend forme , comme une image qui manquait à sa vie, le pourquoi d'un coeur si souvent en exil, ne cherchant au fond qu'a échapper à son histoire, préférant cet ailleurs impossible à trouver, et des gestes en quête de tendresse, oublier ce sentiment de douleur, trop dure à affronter, c'est alors continué sa fuite en avant, vers un rêve, celui de pouvoir toucher les cieux, à bord d'une compagnie plus prestigieuse, un vol au ciel toujours plus bleu, l'espoir infatigable qui pourrait un jour adoucir une peine éternelle.