Armadillo - Documentaire (2010)

Armadillo - Documentaire (2010)

1090 SEED
382 LEECH

Documentaire de Janus Metz Pedersen Guerre 1 h 45 min 15 décembre 2010

Mads et Daniel sont partis comme soldats pour leur première mission dans la province d'Helmand, en Afghanistan. Leur section est stationnée à Camp Armadillo, sur la ligne de front d'Helmand et ils vivent des combats violents contre les Talibans. Les soldats sont là pour aider les Afghans, mais à mesure que les combats s'intensifient et que les opérations sont de plus en plus effrayantes, Mads, Daniel et leurs amis deviennent cyniques, creusant le fossé entre eux et la civilisation afghane. Les sentiments de méfiance et de paranoïa prennent le relais, causant aliénation et désillusion.
Armadillo est un voyage dans l'esprit du soldat, et un film exceptionnel qui a pour thème l'histoire mythique de l'homme en guerre, mise en scène dans une version contemporaine qui se déroule en Afghanistan.

Armadillo streaming VF

En sortant de la séance, j'étais persuadé qu'Armadillo était une fiction avec un montage légèrement orienté reportage (caméra à la main de temps en temps, quelques visages floutés). Je trouvais ça justement très réaliste. Certainement le film qui retranscrit le mieux ce qu'est une guerre moderne, contre des insurgés planqués parmi les paysans.

Et puis je me suis renseigné sur Internet et j'ai appris que tout était vrai, y compris les morts. Et là je suis resté sur le cul. Armadillo est une expérience unique, c'est un reportage tourné et monté comme un film.

Les soldats Danois jouent le jeu, ils se transforment quasiment en acteurs. On sent une certaine mise en scène et des dialogues travaillés lorsque l'on se trouve à l'intérieur du camp, ce qui rend ces passages de vie intéressants. Mais c'est bien dehors, lors des patrouilles et des combats, que le film devient incroyable.

C'est la vraie guerre putain. Ça tir vraiment à quelques mètres de la caméra. Le réalisateur et son cameraman ont pris de sacrés risques pour filmer tout ça. Le résultat est unique : on ressent à la fois l'excitation et la peur de ces jeunes gars, dont on se dit que l'on pourrait très bien être à leur place. La grosse bataille à la fin devient carrément surréaliste. On en arrive à comprendre que des gars puissent tirer sur des ennemis blessés, on aurait certainement fait pareil.

J'en ai vu des films et des reportages sur la guerre, mais Armadillo je ne suis pas près de l'oublier. C'est vivre la vraie guerre comme si y était. Il faut d'ailleurs noter que seul les Nordiques pouvaient faire un truc pareil, les armées françaises ou américaines auraient obligatoirement censuré le truc.