Black Dynamite - Film (2009)

Black Dynamite - Film (2009)

881 SEED
308 LEECH

Film de Scott Sanders Action et comédie 1 h 24 min 16 octobre 2009

Black Dynamite est le type le plus redoutable et le plus cool de toute la ville. Cet ancien commando de la CIA règne sur les rues, un 44 Magnum dans une main et un nunchaku dans l'autre. Avec sa pratique du kung-fu qui n'appartient qu'à lui, il fait régner la peur chez les gogos et les crétins et cela, des deux côtés de la loi. Fier de sa couleur, Black Dynamite est aussi le chéri des dames avec son style trop classe.

Black Dynamite streaming VF

Black Dynamite est une comédie passée relativement inaperçue lors de sa sortie début 2010, et c'est fort dommage car en réalité on est bel et bien dans le haut du panier de la comédie américaine.

Black Dynamite est donc une comédie, mais avant tout un hommage vibrant au mouvement de la Blaxpotation qui a sévi durant les années 70. Là où Black Dynamite fait mouche, c'est que le film réussit à ne pas être une simple parodie bête et méchante des films de l'époque, mais une vraie comédie potache avec des références maitrisées et une vraie connaissance du genre.

Aucun cliché de l'époque ne nous est épargné, des politiciens corrompus au méchant chinois maître de Kung Fu en passant par le nettoyage du ghetto par le héros. Seulement ici la sympathie que Sanders et Jai White ont pour les films de l'époque donnent un vrai intérêt au film au delà de ses gags. Les ressorts comiques utilisés sont dans l'ensemble assez classiques mais le tout est plutôt bien mené et l'intrigue bien portnawak arrive à faire tenir globalement le rythme au film tout du long. Bien sur on n'échappera pas à quelques grosses blagues de cul bien grasses pour attirer l'ado boutonneux dans la salle mais la plupart des gags sont vraiment drôles.

Du coté technique je me contenterais de féliciter le directeur photo qui a eu l'idée géniale de tourner le film en Kodak 16mm Color Reversal (un format pellicule complètement dépassé). Grâce à ce procédé le film présente une image absolument conforme aux titres de l'époque, avec une colorimétrie hasardeuse et un vrai grain cinéma, le tout sans trucage numérique qui sonnerait "faux". Ce procédé illustre d'ailleurs une autre bonne idée du film. Avec son faible budget pour une production moderne, Sanders a su "profiter" de cet inconvénient pour tourner dans des conditions assez proche des films fauchés de l'époque. Bien sur on est dans l'émulation, mais le résultat final est là et le film a un vrai parfum d'authenticité ma foi fort agréable.

Black Dynamite est ainsi un divertissement hautement recommandable. On est bel et bien en présence d'une comédie hommage et non pas d'un film qui utilise le genre comme prétexte à ses gags. Les fans de série B et autre nanars seront comblés et même les gens "normaux" qui rateront certaines références un peu subtiles auront de quoi s'amuser avec un aspect comique réussi. Et au pire vous pouvez toujours regarder Shaft avant, la mixture n'en sera que meilleure.